Salarié protégé : des propos racistes et sexistes récurrents justifient son licenciement pour faute

Salarié protégé : des propos racistes et sexistes récurrents justifient son licenciement pour faute

Publié le : 17/10/2022 17 octobre oct. 10 2022
Source : www.editions-legislatives.fr
Les propos racistes et sexistes d'un salarié protégé visant systématiquement et de manière répétée des salariées, sous sa responsabilité, ayant pour point commun d'être des femmes supposément d'origine maghrébine et de confession musulmane justifient son licenciement pour faute. Lire la suite

Historique

<< < ... 32 33 34 35 36 37 38 ... > >>
Information close
Au 1er septembre 2023, Me Amélie TINTILLIER, qui a exercé dans le cabinet CAMBON -SAINT PRIX – TINTILLER, rejoint CAD AVOCATS. Vous pouvez désormais la joindre au 05.65.35.07.56 et par mail à cab111@cadavocats.fr, ou encore sur ses précédentes coordonnées qui sont encore opérationnelles.

Ok